Accessoire Jazzy : la pince à billets

Vous me direz que cet article est vraiment particulier : mais que vient faire la pince à billet avec le Jazz…

Et bien détrompez-vous… Même si la pince à billets peut paraître rococo, elle me rappelle personnellement la classe et la simplicité des plus grands du Jazz.

Pince à billet… so jazz

Avantages des pinces a billets

  1. Une pince a billets est plus sûre. La prochaine fois que vous serez en déplacement, regardez les poches arrière des hommes. Vous constaterez l’effet de l’entaille que fait le portefeuille dans la poche. Cela fait du porte-monnaie une cible de choix pour les voleurs qui ont perfectionné l’art du vol à la tire.
  2. Il est plus facile d’utiliser une pince à billets. Avec un pince-argent, vous avez plus rapidement accès à votre argent liquide et à vos cartes de crédit, vous n’avez plus à fouiller dans votre portefeuille et tout ce que cela implique. Il y a moins de distance entre vous et votre argent.
  3. Une pince-billets est plus légère. Ne nous croyez pas, pesez un pince a billet et pesez un portefeuille. La pince à billets sera plus légère à chaque fois…. Maintenant il faut savoir prendre ce qui est nécessaire et laisser à la maison le superflu.
  4. Une pince à billets est personnalisée. Il existe plus d’options pour personnaliser un pince-billets qu’un portefeuille. Ils font d’excellents sujets de conversation et aident les autres à avoir un aperçu de votre personnalité si vous le souhaitez.
  5. Une pince a billet va vous rendre plus zen. Ne cherchez pas vos cartes de crédit ou vos factures avec un portefeuille. Prenez simplement votre argent et partez. Gardez votre portefeuille pour toutes les cartes que vous utilisez rarement et prenez la pince à billets lorsque vous faites bouger les choses.
  6. Une pince à billets permet de gagner du temps. Ce n’est pas pour battre un cheval mort, mais saisir de l’argent est plus rapide avec un pince-argent et quand les minutes comptent, vous ne pouvez pas battre le money clip.
  7. Une pince à billets est moins chère. La prochaine fois que vous irez dans un grand magasin, vérifiez les prix des portefeuilles de marque par rapport aux pinces à billets de marque. Nous parions que dans la plupart des cas, vous trouverez le clip moins cher… ce qui nous amène à l’avantage 8,
  8. Vous pouvez avoir plusieurs pinces à billets. Comme les pinces à billet sont relativement abordables, personnelles et faciles à introduire et à retirer, de nombreux propriétaires de pinces à billets en possèdent plusieurs. Ils ont le clip qu’ils emportent au bureau, le clip qu’ils sortent la nuit et le clip qu’ils emportent sur le terrain de golf. Nous vous conseillons d’ailleurs vivement la collection de pinces à billet du site madeinhobbies.com
  9. Un clip est plutôt cool. Nous avons un parti pris mais nous pensons qu’un clip est plutôt cool. Moins d’ennuis, une belle apparence et la connotation « voici un type d’homme qui n’a pas de bêtises ». Bien sûr, les tendances vont et viennent, mais en ce moment, le clip est un produit très recherché.
  10. Un clip à billet est un beau cadeau. Il peut être personnel ou impersonnel, selon la personne qui l’offre et la manière dont il est personnalisé. Il peut être un cadeau idéal pour une remise de diplôme, un événement d’entreprise, une fête de mariage ou pour quelqu’un de spécial. Le prix est juste et le sentiment est significatif.

Pourquoi une pince à billet est tellement jazz pour nous

Une pince à billets est jazzie pour nous pour différentes raison :

  1. Elle permet de révéler votre personnalité : elle existe en différente forme et peut être gravée.
  2. Elle est moderne tout en étant rétro. C’est un peu pareil avec le jazz, une musique historique mais tellement contemporaine
  3. Elle est chic. La pince a billet révèlera et mettra en valeur votre look !

Biographies – jazz

Louis Armstrong

Louis Armstrong naquit le 4 août, 1901, à la Nouvelle Orléans, en Louisiane, exactement là où le Jazz est né également. Il est considéré comme étant le plus grand maître de l’improvisation en Jazz. Tout au long de sa carrière et jusqu’à maintenant, Louis Armstrong a démontré un profond impact sur le Jazz, mais sur la musique en général.
Louis Armstong a grandi dans une famille pauvre et commença à travailler très jeune pour aider sa famille.
Entouré de nombreux talents du monde de la musique, Louis Armstrong ne tarda pas à montrer ses talents dans différents petits orchestres de la Nouvelle Orléans. C’est ainsi qu’il connut Joe « King » Oliver qui devint son protecteur. Joe « King » Oliver était un remarquable trompettiste et en 1922, il fit venir Louis Armstrong à Chicago pour jouer avec l’orchestre « Creole Jazz Band ».
En 1925, Armstrong retourne à Chicago et fait ses premiers enregistrements en tant que chef d’orchestre des Hot Five et ensuite des Hot Seven.
En 1929, Armstrong retourne à New York et fait sa première représentation à Broadway. Il introduit à cette époque  avec l’enregistrement de Ain’t Misbehavin’, les éléments de musique pop qui rendront la musique jazz populaire à travers le monde.
En 1947, Armstrong forme un nouvel orchestre, les All-Stars, qui eut un énorme succès et redonna de la vigueur au jazz en général.
Dans les années 1960, Louis Armstrong continua des enregistrements dont deux albums avec Duke Ellington, ainsi que son grand succès Hello Dolly.
Louis Armstrong mourut le 6 juillet 1971 durant sa 70e année.

Count Basie

Count Basie naquit le 21 août 1904, à Red Bank dans l’état du New Jersey. Il marque la période du style Swing.
Avant sa vingtième année, il s’est très rapidement imposé en tant que pianiste soliste, accompagnateur et directeur de musique pour les chanteurs blues, danseurs et musiciens. En 1928, il fit partie de l’orchestre Walter Page’s Blue Devils avec Jimmy Rushing. Il intégra plus tard l’orchestre Bennie Moten’s Kansas City.
En 1935, Count Basie créa son propre groupe avec neuf musiciens comprenant Jo Jones et Lester Young. A partir de là, son orchestre devint l’un des plus connus de l’époque du Swing.
Les morceaux tels que One o’clock Jump,Jumpin’ at the WoodsideTaxi War Dance rendirent cet orchestre célèbre mondialement.
A partir de 1952, Count Basie fit de nombreux enregistrements et de nombreuses tournées et obtint la reconnaissance en tant que Prince du Jazz. En 1954, il entreprit plusieurs tournées en Europe. Il donna une représentation au Japon en 1963.
Dans les années 1970, l’état de santé de Count Basie l’empêcha de poursuivre normalement sa carrière et à partir des années 1980, il consacra la majeure partie de son temps à la rédaction de son autobiographie.
Count Basie mourut le 26 avril 1984 dans sa 79e année.

John Coltrane

John Coltrane naquit le 23 septembre 1926, à Hamlet en Caroline du Nord.
John Coltrane apprit très jeune à jouer de la clarinette, du saxophone. Il étudia dans l’école de musique Ornstein School et les studios Granoff. Il intégra le groupe de Joe Webb et King Kolax comme saxophoniste. Il joua également avec Howard Mc Ghee, Dizzy Gillespie. Vers 1953-1954, il s’imposa avec le saxophone tenor. Il devint célèbre en 1955 quand il joua dans le quintet de Miles Davis avec Red Garland, Philly Joe Jones et Paul Chambers.
Sa carrière s’effondra dans les années 1950, en raison de problèmes liés à l’alcool et à la drogue. Il réussit toutefois à surmonter ces problèmes dans les dernières années 1950. Il intégra le quartet Thelonious Monk’s en 1957. Puis il rejoignit à nouveau Miles Davis et découvrit le saxophone soprano.
John Coltrane se constitua une réputation de compositeur et fut reconnu comme le plus grand saxophoniste tenor dans le monde du jazz. Il forma son propre groupe en 1960 comprenant Elvin Jones, Mc Coy Tyner et Jimmy Garrison. Il acquit alors une célébrité internationale.
John Coltrane se tourne de plus en plus vers la mouvance Free Jazz  et en devient l’une des figures les plus importantes.
Ce changement de style lui vaut une audience plus large. En 1964, il enregistre l’album Crescent, reconnu comme le plus important et marquant de sa carrière. A la fin de l’année 1964, il enregistre également l’un de ses plus célèbres albums, A love supreme.  A partir de 1965, il change fréquemment ses musiciens en raison de sa recherches de nouvelles tonalités.
John Coltrane mourut le 17 juillet 1967.

Histoire du Jazz

Durant la première décennie du XXe siècle naquirent les groupes d’influence Dixieland, nom tiré de l’orchestre Dixieland Jass Band.

Des artistes tels que Bessie Smith, Bix Beiderbecke et Clarance Williams ont eu une importance primordiale dans cette période du Jazz que l’on appelle Jazz classique ou traditionnel.

Dans les années 1920, se développe le style Hot Jazz, marqué par les improvisations fabuleuses de Louis Armstrong.  Ce style était caractérisée par des improvisations « solo » de chacun des membres de l’orchestre.

Le Swing émerge dans les années 1930. Son influence directe est le Jazz de la Nouvelle Orléans. Le swing s’imposa également comme une danse très dynamique pour lequel l’engouement s’étendit aux Etats-Unis et en Europe. Ce fut l’époque des gros orchestres. C’est également durant cette période qu’explosèrent les talents de Count Basie,Coleman Hawkins, Lester Young, Charlie Christian, Art Tatum.

Le Jazz Gipsy, aussi connu sous le nom de Jazz Manouche est né sous l’influence d’un guitariste Français, Django Reinhardt. Ce style de jazz est un mélange de jazz swing américain des annéesof 1930 et de musique traditionnelle de l’Europe de l’Est. Le style de jeu et de composition à la fois enlevé et langoureux est apprécié dans le monde entier.

Le BeBop s’est développé entre 1944 et 1955. Ce style de jazz a une importance particulière dans l’histoire du jazz, car c’est une période où les musiciens mettent en avant le Jazz comme un Art éloigné des préoccupations commerciales, un art qui se doit d’être innovant et tourné vers l’avenir. C’est une époque où le jazz cesse d’être une musique de danse. Dizzie Gillepspie et Charlie Parker firent partie de cette mouvance.

Le Jazz Cool, surnommé Jazz de la Côte Ouest, est un mélange de Bop et de swing et a évolué à partir de 1947. Miles Davis et Lester Young ont été étroitement associés avec le développement de ce style de jazz. George Shearing, Chet Baker et Paul Desmond ont également conribué au son du Jazz Cool.

Le Jazz Libre (Free Jazz), a permis une grande liberté et spontanéité des musiciens. Les deux artistes qui ont marqué ce style, à partir des années 1950, sont Ornette Colemen et John Coltrane.

Le Jazz Soul , qui a démarré avec les années 1960, est apparenté au Hardbop par ses rythmes dansants et se caractérise par la prédominance de la section rythmique (guitare, basse, batterie)  qui est syncopée. Ce style basé sur des phrases musicales répétitives, largement simplifiées par rapport au Hardpop a été adopté par des artistes tels que : Houston Person, Jimmy McGriff, Ramsey Lewis, Shirley Scott, Jimmy Smith. Horace Silver a adhéré à ce style en lui donnant une composante de gospel et de funky.

Le Jazz Acide (Acid Jazz), n’est pas considéré comme un style de jazz, mais plutôt comme un phénomène commercial, genre jazz-funk qui a pris de l’ampleur au début des années 1970.

Le Jazz Européen se développe à partir de la fin du XXe siècle avec les artistes tels que Martial Solal, Julien Lourau, Bugge Wesseltoft,  Laurent de Wilde. C’est un style contemporain qui se base sur le Funk et se compose de sons électroniques et acoustiques.